Après avoir ré-affirmé notre lien organique avec le Nord par notre présence aux Fashion Green Days à Roubaix et illustré notre engagement artistique à l’hôtel lieu de vie Le Pigalle fin mai, nous poursuivons en juin nos escales artistiques autour d’un thème particulièrement important pour le label Une Autre Mode Est Possible (UAMEP) : l’upcycling.

En français, nous dirions littéralement « surcyclage ». Il s’agit d’un axe singulier du design visant à utiliser une matière ou un objet existant pour le transformer en lui donnant une valeur supérieure et éventuellement un autre usage. L’upcycling fait partie intégrante de l’éco-conception et de l’économie circulaire, deux des quatre piliers de UAMEP, aux côtés de la valorisation des savoir-faire interculturels et de la transversalité.

Quatre piliers qui sont autant de champs d’exploration pour le Slowlab du label, laboratoire de recherches et d’expérimentations autour de la création que nous lancerons officiellement le we du 30 juin et 1er juillet à la REcyclerie (Paris 18) par un premier chantier dédié justement à l’upcycling. Porté par les designers membres Noémie Devime et Sofia Linares d’Atypique Atipico, il prendra la forme d’un atelier-performance collaboratif au cours duquel le public sera invité à participer à la réalisation d’un vêtement à partir de chambres à air de vélos recyclées fournies par la Cyclofficine, partenaire de l’événement.

Ce chantier est emblématique de l’esprit du Slowlab UAMEP : co-design, circulation des idées, dimension collective, démarche empirique dans laquelle prime l’expérimentation progressive et collaborative. Si UAMEP fonctionne comme un label de musique indépendant, son Slowlab intègre la démarche d’un laboratoire de recherches en sciences sociales. Il concentre une palette d’expertises complémentaires dans les champs de la création indépendante et du textile qui, dès lors qu’elles entrent en synergie et se nourrissent d’expériences de terrain, peuvent aboutir à la production et l’édition de travaux multiformes.

Nous ouvrons ainsi le chantier de l’upcycling aux côtés de plusieurs pionniers en la matière que nous avons la chance de compter dans notre grande famille créative : Noémie et Sofia bien sûr, mais aussi Clarissa Acario de WYLDE., Monia Sbouai de Super Marché, Mylène L’Orguilloux de Milan AV-JC, Claire Dartigues, Les Résilientes, Les Récupérables, Marcia de Carvhallo, Eva Zingoni et Sakina M’sa. Mais aussi aux côtés de tous ceux qui veulent prendre part à ce mouvement de recherche et d’expérimentation que nous ne pourrons mener que dans une énergie collective. Rendez-vous le 30 juin et le 1er juillet à la REcyclerie.