Le label Une Autre Mode Est Possible (UAMEP) entame une résidence de 3 mois à SPEND, « project space de proximité » situé 51 rue Léon Frot (Paris 11). Ce nouvel espace a été pensé à la fois comme une boutique-showroom et comme un lieu de rencontres, d’exposition artistique et d’expérimentations créatives.

 Afin de repenser les modes de distribution et de proposer une autre façon de vivre le commerce de proximité, la résidence UAMEP-SPEND sera un lieu en mouvement qui accueillera à la fois les membres du label et des créateurs et artistes invités, selon une programmation thématique hebdomadaire. Cette dernière sera présentée lors d’un vernissage le jeudi 31 janvier.

L’espace a été scénographié par Elise Redel, membre fondateur du label UAMEP, autour de l’épure et du végétal.  Les systèmes de suspension libèrent un maximum d’espace au sol et laissent ainsi la possibilité de repenser le lieu régulièrement en fonction des différents thèmes qui seront mis à l’honneur, et de pouvoir proposer également des expositions, ateliers et conférences.

En attendant le lancement de la programmation thématique le 31 janvier, le concept-store propose à la vente les produits Une Autre Mode Est Possible (tee-shirts made in France en coton bio, sacs origami « zéro déchet » co-créés avec MILAN AV JC, livre de Majdouline Sbaï Une mode éthique est-elle possible ?, Editions Rue de l’échiquier), ainsi qu’une sélection de vêtements et accessoires des créateurs du label (WYLDE, Super Marché, Les Récupérables, La Petite Mort, P.O.P, Coralie Prévert, Chaussettes Orphelines, NaSoNgo, Les Résilientes, Eva Zingoni), et de deux invités (les bijoux Florapada et les accessoires La Vie est Belt).

« Cette nouvelle résidence incarne la mode libre, principe qui englobe toutes les valeurs fondamentales du label Une Autre Mode Est Possible : respect, accessibilité, circularité, lutte contre l’uniformisation, indépendance, minimalisme et recherche du bien-être. La mode libre est avant tout la volonté de remettre du sens dans le vêtement, premier abri du corps, et dans chaque étape de la conception et de la chaîne de valeur de la filière textile, de la production à la distribution », explique Arielle Lévy, fondatrice du label UAMEP.